Le portfolio en arts visuels et en métiers d’art

C'est quoi?

Pour faire connaître leur travail, présenter un projet et pour soumettre leur candidature lors d'un appel de dossiers (exposition, résidence d'artiste, demande de bourse ou de subvention, participation à un symposium, etc.), les artistes doivent constituer un dossier d'artiste comprenant notamment de la documentation visuelle de leurs œuvres. Ce dossier comporte aussi certains documents écrits dont un texte portant sur leur démarche artistique, une liste descriptive des œuvres, un curriculum vitae, un dossier de presse, une courte biographie, et, selon le contexte, un texte descriptif du projet artistique prévu, ainsi qu'une lettre de présentation du dossier. La documentation visuelle qui sera fournie avec le dossier d'artiste peut comprendre des fichiers JPG, des diapositives, des vidéos, des CD-Rom, des DVD, un site Internet, etc. qui, tous supports confondus, témoignent de la production artistique de l'artiste. En somme, le dossier d'artiste retrace le parcours professionnel d'un artiste et présente un état de ses recherches plastiques.

Le dossier d'artiste est généralement le principal outil de représentation et de promotion de l'artiste et ce dernier doit le constituer de manière convaincante et cohérente. L'artiste utilisera son dossier d'artiste pour obtenir du financement (bourses, prix, commandites et subventions), pour présenter un projet (appel de dossiers, proposition de projets, soumission), obtenir la représentation d'une galerie d'art ou d'un agent, réussir une vente, communiquer son travail auprès du public et des médias, élaborer son site Internet, etc. Alors que ce dossier constitue son principal outil de représentation, l'artiste en arts visuels se doit d'être bien outillé pour le constituer et l'utiliser de façon stratégique.

Que doit-il contenir?

On y trouve généralement une lettre de présentation, un CV, un texte de présentation de sa démarche artistique, une bibliographie, un dossier de presse ainsi que de la documentation visuelle de sa production artistique (diapositives, images numériques ou imprimées, selon ce qui est exigé).

De plus en plus, les images numériques présentées sur cédéroms ou DVD constituent la norme, mais nous vous suggérons fortement de vous informer auprès du diffuseur afin de connaître ses préférences. Assurez-vous d'avoir des photographies bien cadrées et à haute résolution. À ce titre, il est conseillé d'avoir recours aux services d'un photographe professionnel.

Vous pouvez également joindre les cartons d'invitation de vos différentes expositions, des articles de journaux, des communiqués de presse et des critiques favorables.

 

Votre portfolio doit contenir:

  • Une page titre: inscrivez votre nom, votre adresse complète, votre numéro de téléphone, votre date et votre lieu de naissance;
  • Votre revue de presse;
  • Votre texte de démarche artistique;
  • Un texte de projet, s'il y a lieu;
  • Des diapositives ou reproductions numériques : sélectionnez les plus récentes ou qui témoignent du projet d'exposition ou de vos recherches artistiques actuelles. Le nombre varie généralement entre 5 et 20 images : informez-vous auprès du centre d'artistes ou de la galerie, afin de connaître leurs critères.

 

Vous devez présenter les diapositives dans une enveloppe de plastique (et non dans une boîte), pour faciliter leur rangement de la façon suivante :

  • Indiquez le côté de visionnement par un point noir, en haut à gauche;
  • indiquez le haut de l'œuvre par un « H », en haut à gauche;
  • indiquez le bas par un «B», en bas à gauche;
  • indiquez le numéro de la diapositive en bas, à droite.

À partir des numéros que vous aurez inscrits, vous indiquez le titre de l'œuvre, le médium, le support, l'année de production. Exemple: 1/5, La chambre, huile sur toile, 2006. 

Informations

Auprès du RAAV

Le Regroupement des artistes en arts visuels offre des formations sur le dossier d'artiste, le texte de démarche artistique et le texte de projet, et bien d'autres encore.

 

Autres

Vous pouvez également consulter le Regroupement des centres d'artistes autogérés du Québec (RCAAQ)

et

la Société des musées québécois qui offrent des formations pouvant intéresser les travailleurs culturels du secteur des arts visuels.