Retour à la liste

Xylon hors normes

Xylon hors normes
Du 3 septembre au 16 octobre 2016, la Galerie d’art Stewart Hall, à Pointe-Claire, est heureuse d’accueillir en primeur les œuvres des 27 artistes qui prennent part à l’exposition Xylon hors normes : Bonnie Baxter, René Derouin, Francine Simonin, Jocelyne Benoît, Marie-France Bertrand, Micheline Bertrand, Claudette Delisle, Nicole Doré-Brunet, Odette Ducasse, Élisabeth Dupond, Carole Fisette, Serge Foisy, Louis Hébert, Ingeborg Jürgensen Hiscox, Louise Ladouceur, Claire Lemay, Marie-Aline Lemay, Henriette Le Tellier, Odile Loulou, Brenda Malkinson, Anna Jane McIntyre, Rolande Pelletier, Sharon Robinson, Anaïs Ronceray, Sylvain Roy, Stella Sasseville, Deborah Wood. En 2014, Xylon-Québec a invité des artistes de tous les domaines à soumettre des projets qui feraient la part belle à des utilisations non conventionnelles de la gravure en relief. Parmi les propositions soumises, un jury formé de professionnels du milieu – Maria Chronopoulos et Jean-Michel Cropsal, artistes, ainsi qu’Alain Piroir, artiste et imprimeur – en a retenu vingt-quatre. Aux artistes sélectionnés se sont joints trois invités, artistes émérites reconnus pour leur pratique aussi rigoureuse qu’innovatrice. Sans renier ses origines, l’association propose, via l’exposition Xylon hors normes, un constat non exhaustif de ces pratiques éclatées et invite à mieux situer les arts d’impression dans la contemporanéité. Membre de Xylon International, Xylon-Québec est une association professionnelle d’artistes graveurs qui agit à titre d’éditeur et de diffuseur ; elle vise à stimuler la recherche, la création et la promotion d’œuvres liées à la gravure en relief. De telles sections sont réparties dans une dizaine de pays. Depuis sa reconnaissance en 1985 comme une section nationale de Xylon International, Xylon-Québec a organisé de nombreuses expositions collectives, édité plusieurs livres d’artistes et a été, à trois reprises, l’hôte de triennales internationales. Xylon hors normes est sa plus récente réalisation. En ce qui concerne la gravure en relief, technique que privilégie Xylon-Québec, l’encrage de la matrice se fait, généralement au rouleau, sur les espaces qui n’ont pas été incisés. Il n’est pas obligatoire que les graveurs utilisent du bois comme matrice. Certains travaillent sur linoléum, plexiglas, plâtre, carton… En autant que l’encre soit appliquée sur la surface non gravée, on peut parler de gravure en relief. Actuellement, dans une approche novatrice, de nombreux artistes optent pour des techniques d’impression diverses et les combinent à d’autres médiums. L’exposition sera également présentée à la Maison de la culture Mercier à Montréal, du 14 janvier au 19 février 2017.
Retour à la liste