Retour à la liste

Le management culturel de demain - Tendances et bonnes pratiques

Le management culturel de demain - Tendances et bonnes pratiques

Pour célébrer la relance culturelle, le Comité Gestion et culture de l’Association des diplômés de HEC Montréal vous convie à une soirée festive sous le thème des grands courants en gestion des arts à la Maison du développement durable.

Au programme de l’événement, trois discussions abordant respectivement le développement durable, la transformation numérique et la gestion responsable et un cocktail de réseautage.

Animé par Rachel Billet, directrice générale de la Machinerie et récipiendaire du prix jeune gestionnaire culturelle 2022, l’échange portera sur les tendances actuelles et futures incontournables de nos métiers, mais surtout sur les moyens d’inclure ces idées au sein de nos pratiques. À l’heure où la reprise du secteur reste encore fragile, l’objectif avoué de cette activité est à la fois de susciter la réflexion et d’inspirer les gestionnaires culturel·le·s d’ici.

Au plaisir de vous retrouver le 10 mai prochain à 17 h 30 pour cette activité de formation et réseautage !

Panélistes :

  • Isabelle Boisclair, directrice générale de la Maison Théâtre

Bachelière en communication, Isabelle Boisclair travaille huit ans à titre de réalisatrice au service de l’information de Radio-Canada. Son intérêt marqué pour les arts la mène toutefois à réorienter son parcours professionnel. En 2001, elle intègre l’équipe du Théâtre Le Clou à titre de directrice générale. En 2015, elle joint l’équipe du Conseil des arts de Montréal comme conseillère en théâtre. Elle retrouve en 2018 le milieu du théâtre pour les jeunes publics en devenant directrice générale de la Maison Théâtre. Très impliquée dans le milieu associatif, elle est notamment membre du conseil d’administration du Conseil québécois du théâtre et de l’Association des diffuseurs spécialisés en théâtre.

  • Viêt Cao, Directeur innovation et analytique de données chez Synapse C

Viêt Cao est directeur innovation & analytique de données à Synapse C, un OBNL dédié à la valorisation des données dans le secteur des arts et de la culture. Il est activement impliqué dans des projets de développement de connaissances des publics par la valorisation individuelle et/ou collective des données de partenaires culturels, ainsi que des projets de recherche partenariale. Il supervise également le développement d’outils de gestion et d’analyse de données à l’attention des acteurs du secteur des arts et de la culture. Il s’intéresse particulièrement aux enjeux de gouvernance et de gestion de données.

  • Tau S. Bui, directrice générale de Diversité artistique Montréal

Gestionnaire culturelle cumulant 20 années d’expérience en administration, dont dix passés en entreprises d’affaires (AbitibiBowater, Bell Canada, SITQ/Caisse de dépôt et placement du Québec et KPMG), Tau S. Bui rejoint le milieu culturel en 2012 en se greffant à l’équipe du FTA -- festival international de danse et théâtre contemporains -- où son évolution l’a amené à devenir Directrice des finances et des opérations. En 2018, elle devient Directrice de l’administration à Tangente Danse. Grâce à sa passion pour les ressources humaines, l’organisme décide d’officialiser un département RH. Elle s’y découvre aussi de fortes compétences en stratégies d’affaires, et rejoint quelques conseils d’administration au fil des années.

Tau est aujourd’hui Directrice générale de Diversité Artistique Montréal. Elle continue de se passionner pour la gestion des arts à Montréal et au Québec, et ce, à travers le riche éventail de pratiques qui y sont proposées.

Animatrice :

  • Rachel Billet

Rachel Billet est lauréate du Prix Jeune gestionnaire culturelle 2022 remis par la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux de HEC Montréal et finaliste au concours provincial ARISTA 2020 remis par la Jeune chambre de commerce de Montréal. En 2018-2019, elle intègre le microprogramme en Leadership artistique à l’École nationale de théâtre du Canada pour échanger sur les mutations plus que nécessaires dans le secteur culturel.

Rachel s’intéresse aux modèles innovants d’organisation dans le secteur des arts vivants depuis le début de sa maîtrise Métiers des arts et de la culture (Université Lyon 2) en 2007. Sa recherche de fin d’études sur la co-construction des espaces de diffusion à Montréal l’amène à rejoindre les membres de La 2e Porte à Gauche de 2010 à 2016, où elle assurera la direction générale de l’organisme les trois dernières années. En parallèle, elle a exercé pendant huit ans au sein de cellules administratives de plusieurs organismes (à tour de rôle : les éditions esse, les Sœurs Schmutt, le festival OFFTA, l’Agora de la danse) et a assuré des mandats de consultation ponctuels auprès de nombreux artistes.

Dès 2016, Rachel s’est dévouée comme chargée de projet au démarrage de la Machinerie des arts, un organisme de service où la mutualisation de ressources est au cœur de toutes ses activités. En assurant la direction générale depuis 2017, elle veille à la réalisation de sa mission et fédère cette communauté de près de 2000 praticien·ne·s en arts. Comme conseillère au développement, elle soutient ses pairs dans la gestion de leurs organisations, partage ses expertises à travers des activités pédagogiques et accompagne bien des créations dans leur réalisation. Rachel connait bien les défis organisationnels des créateur·trice·s et s’inspire sur le terrain de la théorie de l’acteur-réseau.

Retour à la liste