Retour à la liste

EL SON SONÓ (Pérou)

Si leurs rythmes sont de feu et invitent à la danse, ils sont aussi empreints d’une authenticité qui témoigne à la fois de leur attachement à leurs racines et de leur urbanité assumée. Un melting pot fort réussi de valses péruviennes, rumba, cumbia, festejo et salsa imbibés de jazz.

Fondé à Montréal, El Son Sono, c’est d’abord une histoire de famille. Élodie et Tito,

frère et soeur de parents péruvien et québécois, mettent en valeur les rythmes sud-américains. Leur amour des compositions traditionnelles se couple parfaitement à la richesse de styles de leurs musiciens, issus d’horizons musicaux très différents. Tous donnent la part belle aux instruments à cordes et aux accents jazzy, et nous

entraînent avec une facilité déconcertante dans une atmosphère à la fois folklorique et urbaine, entre valses péruviennes, rumba traversant la cumbia, festejo et salsa.

C’est d’abord à leur père qu’ils doivent leur intérêt pour la musique et leur connaissance de la culture péruvienne. De leur enfance au Québec, Élodie et Tito conservent des influences francophones dont ils n’hésitent pas à agrémenter leurs créations, aussi originales que dansantes.

Gagnant du concours Syli d’Or de la musique du monde en 2019, le groupe met à profit sa notoriété grandissante pour présenter une palette inattendue allant de la sensibilité acoustique, à la musique traditionnelle québécoise, en passant par des rythmes latins rehaussés de cuivres.

Leur premier album Paso a Paso met d’ailleurs en valeur ce formidable melting pot qui n’a pas manqué de susciter l’intérêt du Conseil des arts de Montréal et de la Vitrine MUZ de Vision Diversité. Heureux récipiendaire du prix Coup de coeur CAM-MUZ, El Son Sono voit 2019 concrétiser leurs ambitions artistiques.

Grâce à la qualité de leurs interprétations et à leur formidable énergie sur scène, ces sept musiciens bénéficient d’une belle notoriété qui fera l’objet d’une reconnaissance certaine sur la scène des Incontournables.

Retour à la liste