Retour à la liste

HTMlles / Pas d’apparat corps

HTMlles / Pas d’apparat corps

EN LIGNE : Performance filmée + discussion
Gratuit

S’INSCRIRE >

Pensée originellement pour la diffusion en direct, Pas d’apparat corps est une performance multidisciplinaire filmée mêlant danse, vidéo, Super8 et musique. Ce projet collaboratif joue avec la dématérialisation du corps et la fragmentation médiatique pour tracer des liens entre la physicalité du corps humain et celle de la vidéo analogique. La performance en ligne sera suivie d’une discussion avec les artistes Calla Durose-Moya et Guillaume Vallée, modérée par Kim-Sanh Châu, co-directrice du Studio 303.

Ce projet a été développé avec le soutien du Studio 303 et du festival Phénomena en 2020, et à présent co-présenté par le Studio 303 et Ada X dans le cadre du festival HTMlles.

Crédits :
Calla Durose-Moya (danse)
Guillaume Vallée (vidéo)
Hazy Montagne Mystique (musique)
Pulsatilla (musique)


Calla Durose-Moya est une artiste émergente en performance et médias hybrides et vit et travaille actuellement à Toronto, en Ontario. Dans l’exploration de la matérialité des médiums du corps et des médias « obsolètes », elle explore les (im) possibilités de son identité et la compréhension qu’être queer, racisée, handicapée et une femme a systématiquement un impact sur la façon dont elle est perçue ou « lue ». Elle s’intéresse à l’interaction entre le texte, la langue, le geste et ses fondements dans les dichotomies personnelles et politiques. La pratique de Calla est centrée sur un dialogue entre les processus de matérialité du médium et la corporéité de la présence. Sa recherche actuelle est une prolongation de son travail médiatique sur l’improvisation et la scénarisation, en examinant ces phénomènes comme des formes chorégraphiques. Ses recherches chorégraphiques actuelles sont dans les méditations qui rendent compte de l’influence sur un corps vivant entre les espaces domestiques / privés et les environnements géographiques urbains. calladurosemoya.com

Chittakone Baccam / Hazy Montagne Mystique est un artiste sonore qui se consacre en composition, installation et performance. Il est d’origine laotienne / thaï dam et l’influence de sa culture est très importante dans sa recherche. Sa formation musicale fut longtemps autodidacte et il est actif dans la scène de musique expérimentale à Montréal. Il est constamment à la recherche de nouveaux sons et d’une communication active avec ses collaborateurs-collaboratrices. Il a présenté son travail en performance à travers le Canada, aux États-Unis, au Japon, en France, en Belgique, à Amsterdam, en Italie et en Autriche. https://hazymontagnemystique.bandcamp.com/

Cinéaste expérimental et artiste vidéo, Guillaume Vallée est diplômé de l’Université Concordia en cinéma d’animation et titulaire d’un MFA in Studio Arts – Film Production. Il s’intéresse à toutes formes alternatives de l’image en mouvement. Son travail fait usage de différentes techniques techno-artisanales en explorant la matérialité médiatique par des interventions directes, des manipulations optiques et de la distorsion analogique dans le but de créer des oeuvres hybrides et élargies. Il travaille principalement en Super8, 16mm et VHS. Ses performances audiovisuelles ont été présentées dans une multitude de festivals au Canada, aux États-Unis, en France, en Italie, au Japon et en Autriche et ses films et vidéos expérimentaux, en distribution chez Vidéographe et Winnipeg Film Group, ont été présentés internationalement. Guillaume Vallée a été artiste en résidence à La Bande Vidéo (Québec, Canada) en 2017 et à Le Fresnoy – studio national des arts contemporains (Tourcoing, FR) et Signal Culture (Owego, É-U) en 2018. Il est maintenant en résidence chez Main Film, dans le cadre de La Manufacture de Films (2019-2020). https://www.gvallee.com/

Dans les compositions musicales de Pulsatilla (Lisa Teichmann) les sons organiques fusionnent avec de doux drones roses pâles et jaunes, combinant des instruments électroniques et classiques avec des enregistrements sur le terrain. Le paysage sonore rend audible les tensions entre deux forces qui s’opposent : la juxtaposition du son réconfortant de la forêt aux ondes radiophoniques ou encore à un battement de cœuromniprésent. Dans ses performances, elles superpose des sons enregistrés au dessus de la nappe atmosphérique, à de la flûte et de l’orgue improvisés, pour obtenir un paysage sonore profond et naturel. Elle organise des jams mensuels à Montréal, pensés comme des espaces ouverts, sécuritaires et diversifiés, pour la liberté d’expression artistique. Enfin, elle est animatrice de LoSignal sur CKUT 90.3 FM.

Retour à la liste