Retour à la liste

Les fondamentaux de la conception sonore pour le théâtre de marionnettes

Les fondamentaux de la conception sonore pour le théâtre de marionnettes

Rares sont les créations artistiques sans bruit, sans musique. L’univers sonore d’un spectacle de marionnettes varie constamment. Il est primordial d’y accorder de l’importance puisqu’il peut permettre de préciser, entre autres, les émotions, les personnages, les lieux, la température, etc. Il sert aussi à rythmer une œuvre soit en liant les scènes ou, au contraire, en ponctuant chacune d’elles. La conception sonore est donc un aspect capital à prendre en compte lors de la création d’une œuvre marionnettique.

Les fondamentaux de la conception sonore pour le théâtre de marionnette permettra aux participant·e·s de passer à travers chacune des étapes menant à la création d’une conception sonore pour les arts de la scène. En équipe, les participant·e·s devront choisir parmi des extraits vidéo ou audio, une séquence sur laquelle ils·elles devront créer une ambiance sonore. Ils·elles pourront également choisir un extrait de leur choix ou décider de présenter un numéro qu’ils·elles interpréteront, impliquant une ambiance sonore présentée en direct et intégrée au jeu.

Lundi 8 novembre

Conception et enregistrement

AM:
Présentations.
Atelier théorique:

  • Comment aborder une scène à habiller sonorement.
  • Les sources de son (acoustique, électronique, musique existante, musique libre de droit, banques de son).
  • Les micros (actifs vs passifs).
  • Les effets de base : reverb, delay, filtres.
  • Le kit de base pour enregistrer: ordinateur + interface audio + micros.
  • Qu’est-ce qu’un DAW (digital audio workstation) ?
  • Contrôleurs USB
  • Présentation du matériel audio disponible

PM:
Atelier technique:

  • Les participant·e·s choisissent l’extrait sur lequel ils·elles souhaitent travailler et doivent s’entendre sur une approche artistique. À l’aide du matériel fourni, ils·elles procèdent à des enregistrements sonores. À tour de rôle, ils·elles occupent le poste de technicien·ne et d’interprète.

 

Mardi 9 novembre

Édition

AM:
Atelier théorique:

  • Principes de base d’une console de son ;
  • Principes de base d’un synthétiseur ;
  • Présentation du Logiciel Ableton Live.

PM:
Atelier technique:

  • Suite des enregistrements de la veille ;
  • Les bases de l’édition sur un logiciel de montage.

 

Mercredi 10 novembre

Diffusion

AM:
Atelier théorique:

  • Le kit de son d’une salle ;
  • La provenance du son et la spatialisation sonore ;
  • Bruitage ;
  • La conception sonore en direct ;
  • Présentation du logiciel Qlab.

PM
Atelier technique:

  • Mixage de la conception sonore ;
  • Montage d’une session dans Qlab ou Ableton Live ;
  • Présentation des extraits.

 

Le formateur, Mathieu Doyon

Mathieu Doyon est un artiste multidisciplinaire œuvrant dans les domaines du son et de l’image. Musicien autodidacte et intuitif, il a réalisé les conceptions sonores de nombreuses productions théâtrales et chorégraphiques. Il travaille actuellement sur la musique du prochain spectacle solo de Robert Lepage. Il a récemment créé l’environnement musical de la pièce J’aime Hydro de Christine Beaulieu (Porte Parole/Champ Gauche). On a pu également entendre son travail avec le Théâtre de la Pire espèce, Danse K par K, le Fils d’Adrien Danse, Pupulus Mordicus, Ubus théâtre, Nuages en Pantalons, etc.

Comme photographe et/ou vidéaste, il collabore régulièrement avec plusieurs compagnies de danse et de théâtre de Montréal dont Mayday, la Compagnie Virginie Brunelle, La 2e porte à gauche, le Théâtre de la Pire espèce.

Depuis 2000, il est le co-directeur artistique du collectif en art contemporain Doyon-Rivest, dont les œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions et évènements au Canada, en Europe et au Mexique.

Retour à la liste