Retour à la liste

Larry Achiampong: L'explorateur de reliques

Larry Achiampong: L'explorateur de reliques

Pour la première exposition individuelle de Larry Achiampong dans les Amériques, la Fondation PHI présente Relic Traveller, un vaste projet multidisciplinaire amorcé en 2017. Prenant la forme d’installations immersives spécialement conçues pour les espaces de la Fondation et la ville de Montréal, cette exposition se compose de sculptures, d’images, de films, de sons et d’un volet art public.

À travers son alter ego futuriste, Achiampong se fait archiviste, tissant des liens avec ses racines et rassemblant les voix de la mémoire collective pour repenser le colonialisme, le postcolonialisme, l’africanisme et le panafricanisme. Ces réflexions génèrent un vocabulaire unique qui problématise les discours et tendances actuels tout en y résistant. Qu’est-ce qui marque et façonne l’histoire, et qui a le droit de laisser une trace? L’expérience de diaspora d’Achiampong, l’importance de la famille et des racines généalogiques, ainsi que la signification de la préservation et de l’imagination contribuent à son projet de créer un univers pour tou·te·s. Relic Traveller s’articule autour des thèmes du témoignage perdu, de l’empire déchu et du déplacement, tout en interrogeant ce dont on se souvient et ce qui restera. En tant que projet évolutif, Relic Traveller évoque le parcours personnel de l’artiste; il se présente comme une archive et une documentation de sa vision de l’avenir.

L’exposition se compose de trois installations interreliées. The Relic Travellers’ Alliance: Assembly 1 & 2 (2021) est une toute nouvelle œuvre qui nous permet de découvrir deux éléments de grande importance dans la cosmologie de l’artiste: les combinaisons spatiales et les drapeaux. La présentation des combinaisons spatiales spécialement conçues par Achiampong suggère une tension entre l’agentivité du corps en vol et la résistance aux principes de l’exposition ethnographique. Les combinaisons sont mises en dialogue avec la série de drapeaux PAN AFRICAN FLAG FOR THE RELIC TRAVELLERS’ ALLIANCE (2017).

Les films de la série Relic – composée de Relic 0 (2017), Relic 1 (2017), Relic 2 (2019) et Relic 3 (2019) – sont présentés tout au long de la semaine en alternance. Une nouvelle œuvre, Reliquary 2 (2020), s’ajoute à la série. Constitué de séquences animées et d’images de drone inédites provenant des archives personnelles d’Achiampong, ce film récent est la réponse de l’artiste à la pandémie de la COVID-19 et au confinement qui s’en est suivi – qui l’a temporairement séparé de ses deux enfants. Les projections seront accompagnées de la série de drapeaux réalisée par Achiampong en 2017 (ci-haut mentionnée), disposée selon une configuration singulière. Les drapeaux feront également l’objet d’une campagne d’affichage urbain à divers endroits à Montréal.

On pourra aussi voir dans l’exposition Reliquary Conceptual Imagery (2020), une installation murale composée d’illustrations créées pour le film Reliquary 2, par l’illustrateur, muraliste et animateur professionnel Wumi Olaosebikan, alias Wumzum, basé à Londres, et collaborateur et ami de longue date de l’artiste.

Anticipant et réagissant au moment présent, les œuvres de Larry Achiampong abordent les notions de race, de classe sociale, d’histoire et de technologie pour imaginer l’avenir sous un angle très personnel. Alors que notre perception du temps a été altérée par la pandémie et que certaines inégalités historiques sont devenues plus visibles, nous sommes nous aussi amenés à réfléchir à ce qui est, et à envisager avec audace ce qui est à venir.

Cocommissaires: Victoria Carrasco et Cheryl Sim

Retour à la liste