Retour à la liste

Atelier : Aurora Prelević + Maxine Segalowitz, Lara Oundjian, Mona El Husseini (MTL) — Dancing Somatics

Atelier : Aurora Prelević + Maxine Segalowitz, Lara Oundjian, Mona El Husseini (MTL) — Dancing Somatics

29 sept. au 24 nov. 2021 — 17 h 30 à 19 h 30 (à chaque mer.)
90 $ avec le soutien d’Emploi-Québec (ou 355 $, prix non éligible)
Ouvert aux artistes de toute discipline
Capacité : 13 personnes — priorité série complète

S’INSCRIRE >
En vous inscrivant à un atelier, vous vous engagez à annuler votre participation si vous avez des symptômes ou pensez être atteint de la COVID-19. Veuillez lire l’engagement des participant-es avant de vous inscrire. Merci!

Cette série de neuf cours vous invite à plonger dans la pratique de quatre artistes qui expérimentent leurs techniques d’enseignement : Lara Oundjian, Mona El Husseini et Maxine Segalowitz + Aurora Prelevic. Il s’agit d’une opportunité d’apprentissage tant pour les participant-es que pour les enseignantes. Chaque séance sera faite d’un cours de 90 minutes suivi d’une discussion de 30 minutes menée par les enseignantes afin de recueillir des commentaires et des impressions sur ce qui a été découvert, ressenti et compris.

Lara Oundjian

Langue d’enseignement : un mélange d’anglais et de français

CONTENU // Mes pratiques d’improvisation du mouvement sont basées sur les modulations de l’attention et du toucher (direct ou à distance). Dans cette série de cours, nous allons travailler à partir de partitions de danse et d’exercices offrant différents cadres de références pour permettre aux danses de se révéler. Nous commençons par un éveil de notre proprioception et de notre conscience corporelle, empruntant des outils au qi gong, au BMC, au contact-impro, au FM, à l’aérobie, etc. Ensuite, nous allons entamer la pratique de mouvement solo et en groupe, travaillant par les sensations, l’intuition, la forme et la composition. Chaque cours sera axé sur une partition différente, créée par moi-même ou que j’ai eu l’occasion d’adapter durant mon parcours en danse. Nous allons jouer sur une échelle allant du loufoque au sérieux, et du sensible à l’audacieux. Attendez-vous à travailler principalement en mouvement, avec un peu d’écriture, du son ou de la parole (facultatif).

BIO // Lara Oundjian est artiste en danse interdisciplinaire basée à Montréal/Tiotià:ke. Elle s’est formée en danse contemporaine, en chorégraphie, en pratiques somatiques et en théorie basée sur la pratique dans divers contextes à Berlin, à Stockholm et à Montréal. Elle a présenté son travail à Montréal au OFFTA, à Tangente et au festival Phénomena. Lara fut artiste en résidence avec Les Projets du 3e à l’Usine C de 2019 à 2021 et à La Serre de 2020 à 2021. Ses projets solo et duo en cours sont des collaborations dans diverses conjonctures avec Louise Michel Jackson, Nien Tzu Weng et Maria Kefirova. Pour Lara, la danse est une pratique de la relationnalité, le corps étant dynamiquement entremêlé avec son environnement via l’attention et la sensation. Elle recherche les pratiques de transmission entre les espaces internes et externes.

Mona El Husseini

Langue d’enseignement : anglais
Les questions peuvent être également posées en arabe et en français

CONTENU // Je m’entraine à suivre une routine que j’appelle « Questions matinales », où j’observe une structure du corps humain et contemple l’immobilité et le mouvement. Je trace le fil invisible qui relie les diverses techniques que j’ai apprises dans mon parcours de corps curieux tels que le Axis Syllabus, les arts martiaux et la somatique. Je souhaite lancer une invitation à l’émerveillement collectif et au mouvement sur un territoire ludique. Nous allons commencer avec une image puis improviser nos propres chemins à travers la sensation. Le sol est un compagnon guide qui nous attrape et nous propulse vers une danse commune dans l’espace. Ce cours comprend des partitions d’improvisation, des tâches créatives et des séquences de danse.

BIO // Mona El Husseini est une artiste de danse contemporaine basée à Montréal, Canada. Elle a complété sa formation professionnelle en danse au Cairo Contemporary Dance Center en Égypte et fait ses études en Danse contemporaine et Commerce international à l’Université Concordia. Mona est constamment à la quête d’opportunités lui permettant d’élargir sa diversité artistique. Elle souhaite ainsi s’immerger dans un processus créatif, trouvant des connexions à travers les champs variés de l’art qu’elle pratique, incluant : les arts martiaux, les arts visuels et l’écriture. Mona est membre active du réseau international de recherche Axis Syllabus et continue de suivre des pratiques fondées sur la recherche qui favorisent le questionnement et l’expérimentation. Ses projets actuels sont inspirés par des questions de pédagogie, d’agentivité et d’accessibilité dans le domaine du mouvement. En démêlant les questions d’identité personnelle et d’héritage, Mona s’intéresse à la façon dont les histoires sont transmises, partagées et racontées à travers les générations. Elle s’intéresse aux lieux où l’interne et l’externe; ainsi que le personnel et le collectif se rencontrent.

Maxine Segalowitz + Aurora Prelevic

Lange d’enseignement: un mélange d’anglais et de français
Les questions peuvent être également posées en Bosniaque/Croate/Monténégrin/Serbe (BCMS)

CONTENU // Échauffements et exercices de mouvements créatifs tirés des pratiques de la danse contemporaine et de l’improvisation, de l’art de la performance et du clown, du yoga et du Qi Gong, etc. Le cours est axé sur l’interconnexion entre notre soi sensoriel – une relation physique et imaginative – et de notre environnement. Notre priorité est de partager des exercices accessibles avec l’intention d’inviter les participant-es dans une adaptation fluide qui répondra aux besoins de leur corps et de leurs expériences. Les cours mettent de l’avant notre relation directe avec les éléments et notre environnement vécu : un bain chaud au soleil ; un duo de vent avec un arbre ; une danse de trampoline avec le sol.

BIO // Maxine Segalowitz est une artiste de danse queer, juive, sex-work-positive, qui vit à Tiotià:ke (Montréal), où elle est danseuse, chorégraphe, clown, performeuse de drag+cabaret et stand up sleeper. L’expérience d’enseignement de Maxine provient d’une relation complexe avec son apprentissage auprès de professeur-es, mentor-es et ami-es inspirant-es, à savoir Angelique Wilkie, Neil Sochowsky, Kelly Keenan, Karen Fennell, Hanna Sybille Müller, Helen Simard, Hannah Harris-Sutro et Be Heintzman Hope. Elle s’enracine dans les valeurs d’un espace d’apprentissage accueillant, sur l’attention portée aux détails et sur le rappel au ludique et à la curiosité du jeu dans toute chose.

Aurora Prelević est professeure de somatique, écrivaine, artiste de performance et herboriste. De première génération née à Tiotià:ke/Montréal, elle a de fortes racines yougoslaves/balkaniques. Son expérience approfondie du yoga, de la méditation, de la danse contemporaine improvisée, du mouvement expérimental et d’autres formes somatiques lui permettent d’aborder le mouvement à la fois comme un rituel et une performance, thérapeutique et artistique. Aurora enseigne depuis plus de dix ans à plusieurs endroits, notamment à Montréal, à Vancouver, à New York et à Belgrade. Elle est titulaire d’une maîtrise interdisciplinaire de la New School for Social Research, qui se situe à l’intersection de la mémoire, de la performance et des études de genre. Elle vit une douleur et maladie chronique, qui influencent son approche à l’enseignement, à la création artistique et à son existence quotidienne.

POUR DÉTERMINER QUEL TARIF PAYER >

Retour à la liste