Retour à la liste

La technique du feutrage à l'aiguille - Fabrication d'une tête de marionnette à gaine

La technique du feutrage à l'aiguille - Fabrication d'une tête de marionnette à gaine

Dates et horaire : Samedi 20 et dimanche 21 février 2020, 10h à 17h
Durée : 12 heures

Coût : 70 $

Nombre de participants : 12

Formatrice : Noémi Bélanger

Niveau : Débutant à avancé
Lieu: à la Maison internationale des arts de la marionnette, 30 avenue Saint-Just, Outremont, H2V 1X8

REMPLIR LE FORMULAIRE D'INSCRIPTION

 

Noémi Bélanger enseignera lors des deux journées de formation la technique du feutrage à l’aiguille afin de fabriquer une tête de marionnette à gaine. Cette méthode de fabrication révélera un art méconnu permettant la conception de marionnettes en laine.

Tout au long de la formation, l’enseignement de Noémi Bélanger se fera par explications, démonstration et par accompagnement individuel pendant les heures de cours qui se dérouleront comme suit:

  • Jour 1 : Noémi présentera l’outillage ainsi que le matériau et ses spécificités utilisés dans la technique de feutrage à l’aiguille. Les participants débuteront la conception de la tête par le biais d’esquisses, d’images de références ou de réflexions pour entamer la fabrication. Par la suite, ils commenceront la formation de la tête en gardant un espace creux à la base pour que puisse s’insérer un doigt lors de la manipulation. Par la suite, les stagiaires prépareront les yeux et les ajouteront à la tête de marionnette. La dernière étape de la journée sera de débuter du sculptage des traits.
  • Jour 2 : Les participants débuteront la deuxième journée de stage en précisant les traits de la tête entamée la veille. Ce sera aussi l’occasion d’ajouter des cheveux s’il y a lieu et de former un cou souple à la marionnette. Les stagiaires qui auront terminé leur tête auront la possibilité de commencer les mains si le temps le permet. La formation se terminera par un retour et par la présentation des œuvres crées.

 

La formatrice: Noémi Bélanger

Dès 2008, Noémi Bélanger s’éprend de l’art du feutrage, un matériau unique qui permet de créer des objets textiles en trois dimensions.

En 2015 elle rejoint la cohorte du DESS en théâtre de marionnettes contemporain de l’UQAM. Forte de son expérience en sculpture et en arts textile, Noémi adapte la technique du feutrage à l’aiguille pour la confection de ses marionnettes, leur conférant une signature unique et novatrice, situant son art à la jonction des arts de la scène et des métiers d’art.

En 2018, elle fonde sa compagnie L’os de bois, Théâtre de marionnettes, répondant à sa volonté de raconter des histoires dans lesquelles l’aspect visuel prend une part active à la narration. Elle y chapeaute la conception et la confection de ses personnages, mais aussi la manipulation et le récit.

La compagnie élabore des chantiers de recherche pour la création de ses spectacles, par le biais d’explorations in situ et de médiations culturelles, lui permettant d’aller à la rencontre de nouveaux publics et d’investir de nouveaux espaces.

Sa pratique artistique se déploie sur les axes du spectacle, des expositions et de l’enseignement. Elle est soutenue dans sa démarche artistique par le CALQ, le CAC et la ville de Laval.

 

PLUS D'INFORMATION

Retour à la liste