Retour à la liste

Kama La Mackerel — Zom-Fam

Kama La Mackerel — Zom-Fam

🧡 Kama La Mackerel
🔥 ZOM-FAM
saison 20—21

🔶 Interdisciplinaire

MAI (Montréal, arts interculturels) présente
🗓️ 6, 7, 8, 9, 10 OCTOBRE 2020 — 19H30

✅ Billetterie :
[ihttps://www.m-a-i.qc.ca/zomfam]


Performance solo de Kama La Mackerel, ZOM-FAM, combine poésie, conte et danse. À la fois personnel et politique, ZOM-FAM (qui signifie « homme-femme »
en créole mauricien) est le récit d’un-e enfant transgenre vivant sur une plantation de canne à sucre à l’île Maurice pendant les années 1980-90. Maniant une multitude de voix et imprégnée d’une narration complexe, ZOM-FAM mêle invocations ancestrales, langues maternelles, débris de langages coloniaux et une subjectivité queer et délicate, dan un contexte d’esclavage et d’engagisme. Kama La Mackerel est un-e artiste pluridisciplinaire, écrivain-ne, éducateur-trice et médiateur-trice culturel-le qui vient de l’île Maurice et vit à Tio’tia:ke (Montréal) au Canada.

/

ZOM-FAM is a solo performance by Kama La Mackerel that combines poetry, storytelling and dance. At once personal and political, ZOM-FAM (meaning “man-woman” in Mauritian Creole) narrates the story of a gender-creative child growing up in the 80s and 90s on the plantation is land of Mauritius. Multiply-voiced and imbued with complex storytelling, ZOM-FAM interweaves narratives that bring together ancestral voices, femme tongues, broken colonial languages and a tender queer subjectivity, all of which are grappling with the legacy of plantation servitude. Kama La Mackerel is a multi-disciplinary artist, writer, educator and cultural mediator from Mauritius who lives and loves in Tio’tia:ke (Montréal), Canada.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
Récipiendaire du programme Alliance - MAI Complices - Soutien aux artistes
Diffusion — MAI (Montréal, arts interculturels)
▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

🏠 COVID-19
— Notre toute petite maison bienveillante. Se réinventer pour mieux faire face aux défis uniques qu’impose la situation pandémique mondiale actuelle. —
Par souci de sécurité, celle des artistes que nous présentons cette année et la vôtre, notre public, la 22ième saison du MAI, 2020-2021, déploie une série de solos (hormis quelques exceptions) au sein d’un théâtre transformé par une installation de l’éclairagiste et artiste visuel montréalais Paul Chambers, dans une configuration pouvant accueillir un maximum de 20 spectacteurs-trices par représentation. Les productions et les expositions présentées dans l’espace de la galerie accueilleront également de petits publics.

Pour les plus récentes informations concernant les mesures de prévention et protocoles actualisés mis en place par le MAI vis-à-vis de la COVID-19, consultez m-a-i.qc.ca/covid19 ou contactez notre équipe d’accueil au 514 982-1812 poste 221.

/

— Our tiny caring house. Reinventing ourselves to better meet the unique challenges imposed by the current global pandemic situation. —
For the sake of safety, that of the artists we are presenting this year and yours, our audience, MAI’s 22nd season 2020-2021 moves forward with a series of solos (some exceptions) within a theatre transformed through an installation by lighting designer and visual artist Paul Chambers, in a configuration for a maximum of 20 spectators per performance. Small audiences pertain to any productions or exhibitions being held within the gallery space.

For updated information regarding preventative measures and updated protocols put in place by MAI, please consult m-a-i.qc.ca/covid19 or contact our box-office team at 514-982-1812 ext. 221.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Nous reconnaissons que les terres sur lesquelles nous travaillons font partie du territoire traditionnel non cédé des Kanien’keha:ka, qui a servi, sert et servira encore de lieu de rassemblement et d’échange entre les nations.

/

We acknowledge that the land on which we live and work is part of the unceded territories of the Kanien’keha:ka nation, that has served, is serving and will serve as a place of gathering and exchange amongst nations.

Couverture : © Val Bah  

Retour à la liste