Retour à la liste

Silent Dinner

Silent Dinner

Silent Dinner

Résidence de Shannon Cochrane

19 novembre - 14 décembre 2019

Documentation vidéo (2015) en galerie du 19 novembre au 13 décembre 2019

Performance Samedi le 14 décembre de 12h à 19h, suivie d'une période de questions.

Des interprètes ASL et LSQ seront présents en galerie tout au long de la performance.

Invitation en LSQ https://www.facebook.com/events/626187781247264/

Invitation en ASL https://www.facebook.com/optica372/videos/925729914475690/

Samedi ensemble en familles : 14 décembre 2019, 12h à 16h

Le vocabulaire est à la langue ce que les ingrédients sont à une recette : comment cuisiner un dîner silencieux

Je fais souvent le même rêve : je me fait embaucher comme serveuse dans un café. Ma première journée commence bien jusqu’à ce que ma section commence à se remplir de gens. J’écris ma première commande avant de me souvenir que j’ignore où se trouve la cuisine. Je commence à chercher, ouvrant toutes les portes et courant dans des corridors labyrinthiques. À chaque tournant, je me retrouve toujours exactement où j’ai commencé. L’habitude du mouvement. Je supplie chaque membre du personnel que je croise de me dire où se trouve la cuisine et, bien que je suive chaque doigt pointé, je me perds encore et toujours. Comme si les choses n’allaient pas assez mal, à chaque fois que je me retrouve dans la salle à manger principale, ma section a grossi. Encore plus de tables, remplies de personnes qui attendent d’être servies. J’essaie de prendre toutes les commandes en même temps, mais je n’entends rien. C’est comme si les gens me parlaient de très loin, depuis l’autre extrémité d’un long tunnel, leurs voix se faisant de plus en plus faibles. J’ai déjà lu que chaque phrase que quiconque a prononcée a déjà été dite. Il n’existe pas de combinaison de mots qui soit totalement unique. Le sillon profond de la langue est comme un disque rayé. Soudain, je réalise que tous les gens dans le café parlent une langue différente, chacun avec son propre disque rayé, et je me réveille.

Pour Silent Dinner [Dîner silencieux], la galerie est transformée en cuisine fonctionnelle. Pendant sept heures, un groupe de gens prépare, cuisine et mange un repas ensemble. Tout au long de la performance, chacune et chacun ont pour tâche de résister à leurs langues d’origine. Ici, dans l’espace de la performance, la langue est délibérément dé-priorisée : c'est une stratégie pour faire de la communication et de la négociation visible une pratique incorporée. Notre table devient le lieu de rencontre, l’intersection des cultures et des langues (cultures entendante et Sourde, anglais et français, langues des signes américaine et québécoise) et une invitation à s’attabler, même si c’est inconfortable, avec les tensions qui existent entre elles.

Silent Dinner est une création collective de Shannon Cochrane, Sylvain Gélinas, Mathew Kuntz, Mathieu Lacroix, Lamathilde, kimura byol-nathalie lemoine, Jennifer Manning, Marie-Pierre Petit et Hodan Youssouf.

En tant que groupe, nous sommes un mélange d’artistes, de performeur.se.s, d’acteur.trice.s, de cinéastes, de magicien.ne.s, d’accros de la culture des centres d’artistes, de commissaires, d’archivistes, d’organisateur.trice.s, de planificateur.trice.s d’événements, d’enseignant.e.s, d’activistes, de queers, de féministes, de mamans, tous les genres confondus, de réfugié.e.s, d’immigrant.e.s, de colons, anglais, français, entendant.e.s et Sourd.e.s. huit de Montréal et une de Toronto.

Shannon Cochrane

 

CRÉDIT PHOTO : Shannon Cochrane, Silent Dinner, 2015, FADO Performance Art Centre/Progress Festival The Theatre Centre, Toronto. © Henry Chan

 

Retour à la liste