Retour à la liste

Pharmakon

Pharmakon

Devour marque le quatrième album du projet Pharmakon de l’artiste basée à New York, Margaret Chardiet. La sortie la plus intense de ses douze ans de création de noiseindustriel. Comme ses précédents albums, Devour propose un concept fort qui est exorcisé tout au long des cinq morceaux brutaux de l’album, en utilisant des images d'autocannibalisme, une allégorie de la nature autodestructrice des humains. Chacune des cinq chansons fait écho à une étape du deuil, associée au chaos qui nous entoure.

Retour à la liste