Retour à la liste

Atelier en duo : Hanako Hoshimi-Caines et Louise Michel Jackson

Atelier en duo : Hanako Hoshimi-Caines et Louise Michel Jackson

"SWEATING, DANCING, THINKING AND DRINKING WATER BREAKS"

► ATELIER EXPLORATOIRE // DROP-IN ACCEPTÉ

Du 25 au 28 juin de 10 h 00 à 13 h 30

Entre jeux lucides, explorations des consciences physiques et partage de sensorialité, Louise Michel Jackson et Hanako Hoshimi-Caines développent un atelier en duo au studio Par B.L.eux. Ces deux performeuses/chorégraphes singulières proposent ici de construire un espace de partage performatif permettant un éveil physique et mental individuel et collectif. Au sein de cet atelier inédit, elles convoquent la pratique et l’imaginaire des participants en menant un travail articulé autour de phases d’expérimentations. Dans une mise en corps de ce qui est, ou n’est pas performatif, elles proposent la création d’images et d’architectures corporelles qui révèlent de nouvelles possibilités dansées.

► Les taxes et les frais de billetteries sont déjà inclus dans les prix des billets

► Paiement sur place possible en argent comptant seulement

Billetterie

► Évènement Facebook

 

Hanako Hoshimi-Caines

Elle est une chorégraphe et danseuse basée à Montréal. Elle a un engagement émo-critique avec la danse, la chorégraphie et la philosophie comme moyen de voir, de ressentir et d’aimer mieux. Et ce qu’elle entend par amour, c’est une sorte de connaissance ambiguë qui est nécessairement incarnée, transformatrice et qui implique temps et intimité avec les choses. Elle a récemment participé entre autres au projet hybride de La 2ème Porte A Gauche ATTABLER. Sa prochaine pièce Radio III en collaboration avec Zoë Poluch et Elisa Harkins sera présentée au MAI (Montréal, arts interculturels) le 3, 4, 5 juin 2019.

Louise Michel Jackson

Elle oeuvre depuis 15 ans comme interprète. Après un séjour de 5 ans en Belgique, elle navigue aujourd’hui entre Bruxelles et Montréal, et créer ses propres projets. Elle s’interroge sur la cohabitation et la résonnance entre le corps ‘’athlétique, chorégraphique et corps somatique’’. Elle affectionne le chaos et le débordement, la fragilité de l’instinct, l’éco-système névralgique de l’imperceptible et la notion de disponibilité à travers des trajectoires cérébrales et sensorielles. Elle ce consacre présentement sur une recherche en son, vidéo et mouvement sur la bioluminescence avec l’artiste sonore Magali Babin, en vue d’une première étape de travail présentée au festival Suoni Del Popolo le 18 juin prochain.

Retour à la liste