Retour à la liste

Cinéma patrimonial : Le Son des Français d'Amérique

Cinéma patrimonial : Le Son des Français d'Amérique


Le Reel du pendu

Réalisation : André Gladu [Qué., 1972, 56 min, num., VOF]

Long métrage documentaire tourné à trois endroits aussi éloignés les uns des autres : la Louisiane, l'Acadie et le Québec, mais où l’on joue Le reel du pendu – une pièce musicale interprétée au violon, à l’harmonica, à la guitare ou à l’accordéon depuis plus de deux cents ans. À travers cette musique improvisée d'un condamné à mort, le spectateur est invité à découvrir pour son compte « le son des Français d'Amérique ». (ONF)

SUIVI DE

Le Son des Français d'Amérique : C'est toujours à recommencer

Réalisation : André Gladu, Michel Brault [Qué., 1978, environ 27 min, 16 mm, VOF]

Le nord de l'Ontario a été développé par les bûcherons canadiens-français du début du siècle. Le film raconte les rêves, les déceptions et surtout les batailles qu'ils ont dû mener pour conserver leurs droits et leur identité.

Au travers d'airs québécois, une chanson western exprime l'agressivité d'un travailleur du bois franco-ontarien face à ces luttes sans cesse à recommencer.

Retour à la liste