Retour à la liste

Trois expositions pour les fêtes

Trois expositions pour les fêtes

La Galerie d’art Stewart Hall vous accueille pendant les fêtes avec trois expositions enveloppantes. Chacune y révèle l’estampe de façon différente, en l’associant à d’autres formes d’art depuis les œuvres pariétales des origines à la musique contemporaine, en passant par la poésie et la danse.

Origo

Origo regroupe les œuvres fantaisistes de trois estampières qui, depuis des années, creusent la matière, gravent le bois, le linoléum et le cuivre. Tantôt dissonantes, tantôt anachroniques, ces œuvres oscillent entre passé et présent au travers quatre thèmes – hommes, animaux, écritures et textures – qui évoquent l’art préhistorique dont les artistes se font l’écho dans l’art actuel.

Artistes : Micheline Bertrand, Carole Fisette et Laurence Prévost    

 

L’effeuilleuse

Constituées de fragments d’estampes, les pièces de la série L'effeuilleuse de Diane Jutras mettent à nu des problématiques d'actualité, telles que la violence faite aux femmes, l'exploitation pétrolière, le commerce des armes ou la pollution. Outre sa capacité de figuration, l’extrême minutie de la technique de l’eau-forte sur cuivre offre une atmosphère d'intimité qui ouvre le dialogue.

Des textes poétiques et littéraires accompagnent les œuvres picturales.

 

Artiste : Diane Jutras

Sam Black Sketches

En 1988, Gerald Borch commande au compositeur et chef d’orchestre Stewart Grant une pièce pour orchestre inspirée des œuvres de l’artiste Sam Black (1913-1997). Cette exposition où les arts s’entremêlent rend hommage à la rencontre entre le peintre et le musicien. De leur amitié naquit un poème symphonique qui sera présenté par des orchestres symphoniques à travers le Canada et aux États-Unis.

Artiste : Sam Black

 

Compositeur : Stewart Grant

Retour à la liste