Retour à la liste

Création documentaire sonore #2

Création documentaire sonore #2

Suite au succès de cet atelier, une deuxième session consacrée au documentaire sonore est proposée!

S’il est difficile de définir de façon immuable le documentaire sonore, il n’en est pas moins un genre à part entière. Une place plus grande est offerte à la création sonore dans les grilles de programmation, qu’il s’agisse de radio, de festivals ou encore sur la toile. Il permet aux documentaristes d’explorer de nouvelles voix créatives et d’étoffer son art du récit.

Dans cet atelier vous aborderez les différentes étapes de réalisation d’un projet en intégrant diverses formes narratives. Vous verrez comment préparer une courte entrevue et choisir votre équipement. Vous aurez également l’occasion de réaliser une forme courte de documentaire sonore* entre les deux parties de l’atelier.

*Les participants à l’atelier bénéficieront d’un tarif préférentiel sur leur besoin en équipement dans ce cadre.


Olivier Ginestet

Voila plusieurs années qu’Olivier Ginestet baigne dans les milieux sonores. Après cinq ans consacrés à mettre en onde une émission de radio sur la bande FM parisienne, il se tourne vers le documentaire sonore parce qu’il est, pour lui, le médium le moins intrusif par lequel le sujet peut léguer une parole. Une parole qui s’est souvent inscrite, parmi ses précédentes créations, dans des luttes collectives ou des problématiques sociales. Il a depuis signé plus d’une douzaine d’oeuvres sous le nom de Vestibule Sonore: documentaires, expérimentations, paysages sonores, bandes son pour le théâtre. Installé aujourd’hui à Montréal, il propose de faire découvrir le potentiel narratif et onirique du son lors des Soirées d’Écoute Publiquedont il est le co-fondateur et le co-organisateur. Depuis 2016, il est également co-organisateur du concours de documentaire sonore, le réel à l’écoute en partenariat avec les RIDM. Le reste du temps, il enseigne le français à des nouveaux arrivants lors d’ateliers dans lesquels la matière sonore n’est jamais très loin.

Retour à la liste