Retour à la liste

École de la transgression - Appel de candidatures

École de la transgression - Appel de candidatures

Le Prospero est actuellement à la recherche d’une douzaine de participant·es pour la première édition de son École de la transgression.

« Je célèbre l’enseignement qui favorise la transgression – un mouvement contre et au-delà des limites. C’est un mouvement qui fait de l’éducation une pratique de la liberté. » - bell hooks


Transgresser, c’est travailler sur la frontière sans jamais la traverser. C’est produire de la lumière par un mouvement de friction pour ainsi nommer autrement ce qui nous entoure. À partir de cette prémisse, nous souhaitons élargir la conversation et savoir comment cette idée peut se déployer dans la pratique des artistes.

L’École de la transgression est composée de laboratoires intensifs imaginés conjointement avec des artistes invité·es pour un groupe de 10 à 15 participant·es. Les ateliers sont une occasion pour les artistes qui y participent de mettre en pratique leurs intuitions et idées à travers des dialogues riches et porteurs. Cette école improbable est également un espace de transfert et de transmission qui donne aux créateur·trices et metteur·euses en scène un accès à des outils et des savoirs afin d’embrasser la création autrement. Entre théorie et pratique, ils permettent d’envisager le travail artistique et le monde qui l’entoure comme un tout à définir et à redéfinir sans cesse.

Pour cette première édition, les artistes invité·es par le Prospero sont Nini Bélanger et Gurshad Shaheman.


Atelier #1 - Nini Bélanger → 6 au 10 février 2023

Nini Bélanger est metteuse en scène. À sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2005, elle fonde Projet MÛ, compagnie avec laquelle elle réalise des œuvres fortes tant pour les adultes que pour la jeunesse, en employant un mode de création par cycles : le Cycle de la perte, dont fait partie Beauté chaleur et mort et le Cycle de l’adresse. Ce mode de production lui permet de creuser une démarche en créant dans la continuité, tant au niveau des enjeux abordés que de l’équipe de concepteur·trices. Travaillant étroitement avec l’auteur Pascal Brullemans, le duo utilise l’acte théâtral pour porter une réflexion sur des questions sociales en traçant un chemin qui va de l’intime au collectif. Ensemble, les créateur·trices tentent de modifier la position du·de la spectateur·trice pour l’interpeller, parfois de manière crue, mais toujours dans un esprit d’ouverture et de dialogue. En 2015, elle crée Plaza dans le cadre du Festival TransAmériques, un déambulatoire à la Plaza Côte-des-Neiges, dans le quartier le plus multiethnique de Montréal. L’année 2022 est l’occasion pour Nini Bélanger d’aborder un tout nouveau cycle de création intitulé Contempler la défaite.



Atelier #2 - Gurshad Shaheman → 12 au 16 juin 2023

Gurshad Shaheman a été formé à l’École régionale d’acteurs de Cannes et Marseille (ERACM). Il détient aussi un master 2 de littérature comparée obtenu à Paris VIII sur la traduction de la poésie persane. Depuis 2012, Gurshad Shaheman écrit et interprète ses propres performances. Sa trilogie, Pourama Pourama, toujours en tournée, est publiée aux éditions Les Solitaires Intempestifs. En 2018, il crée au Festival d’Avignon Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète, spectacle écrit à partir de récits de réfugiés LGBT issu·es du Moyen-Orient, rencontré·es à Athènes et à Beyrouth. En 2019, il crée sa compagnie La Ligne d’Ombre, implantée dans les Hauts-de-France. Artiste associé au théâtre Les Tanneurs à Bruxelles, Gurshad Shaheman y crée en 2020 Silent Disco, projet citoyen mené avec de jeunes gens en rupture avec leurs familles. En janvier 2021, l’artiste écrit et met en scène Les Forteresses, spectacle toujours en tournée. Le livre a obtenu en 2022 le Prix de la Librairie théâtrale et est nommé à trois autres prix littéraires : le Prix de la littérature dramatique de l’Artcena, le Prix Sony Labou Tansi et le Prix Koltès du TNS. En tant que pédagogue, il intervient à l’ERACM, dans divers conservatoires en France, ainsi que dans l’antenne belge du Cours Florent à Bruxelles. 


 

Critères d’admissibilité :

  • Être un·e artiste professionnel·le;
  • Développer une pratique comme créateur·trice;
  • Être disponible tous les jours des ateliers (du 6 au 10 février, et du 12 au 16 juin 2023).

La participation inclut :

  • Le matériel nécessaire aux ateliers;
  • Un dîner offert lors des dix journées d’atelier;
  • Des invitations aux premières des spectacles de l’hiver et du printemps 2023 du Prospero.

Coût : 150$ (+taxes)



Le Prospero se donne comme objectif de créer un groupe hétérogène composé de participant·es d’âges, de genres, de provenances et de pratiques diverses.


Pour participer, faites parvenir une lettre d’intention précisant vos motivations et votre pratique ainsi qu’un curriculum vitae à l’adresse participation@theatreprospero.com



Date limite pour déposer votre demande : 9 décembre 2022

Retour à la liste