Retour à la liste

Par la forêt

Par la forêt

Par la forêt

Jean-Pierre Aubé, Domingo Cisneros, Anne-Renée Hotte, David Lafrance, Frances Adair Mckenzie

Commissaire : Aseman Sabet

 

Du 27 février au 18 avril 2021

Réservation requise : 514 630-1220

Du lundi au dimanche de 13 h à 16 h 30 

Entrée libre

 

La Galerie d’art Stewart Hall est ravie de présenter Par la forêt, une exposition collective de la commissaire Aseman Sabet, dont la première version fut présentée au Musée d’art contemporain des Laurentides en 2018. Cette nouvelle itération du projet permet aux artistes Jean-Pierre Aubé, Domingo Cisneros, Anne-Renée Hotte, David Lafrance et Frances Adair Mckenzie de revisiter leurs propositions initiales, que ce soit par le dialogue avec ce nouvel espace d’accueil à Pointe-Claire ou à travers des modulations formelles, suivant une vision évolutive de l’exposition.

L’ensemble de ce projet repose sur la richesse de la forêt laurentienne. Celle-ci héberge l’un des plus anciens écosystèmes de la planète, datant de plus de 10 000 ans. Sa faune, sa flore et ses contours topographiques alimentent l’imaginaire collectif, en particulier à travers les récits locaux. Dans cette perspective narrative, on peut s’interroger sur la constitution d’une mythologie proprement laurentienne. Une des premières formulations en faveur de cette idée est Le bestiaire laurentien (1987) de Domingo Cisneros : un ensemble de douze sculptures représentant des animaux fictifs de la région accompagnés de textes descriptifs aux consonances éthologiques, anthropologiques et parfois humoristiques.

Issue d’une réflexion sur ce bestiaire, dont la majeure partie fut détruite lors d’un incendie qui ravagea l’atelier de l’artiste en 1996, l’exposition collective Par la forêt entend restituer et enrichir le répertoire mythologique de la forêt laurentienne. Les cinq artistes participant au projet ont ainsi été invité(e)s à réaliser des œuvres déployant librement le potentiel symbolique de ce vaste territoire naturel. L’exposition est par ailleurs l’occasion de présenter les archives photographiques du bestiaire laurentien, ainsi que les deux derniers survivants de son corpus, La bête de la vallée de la Rivière Rouge et La bête paresseuse.

176, chemin Bord-du-Lac-Lakeshore, Pointe-Claire (Québec) H9S 4J7

Retour à la liste