Retour à la liste

Revue Mœbius - Numéro 172, « Il faut que tu ruines tout »

Revue Mœbius - Numéro 172, « Il faut que tu ruines tout »

La revue Mœbius lance son appel de textes pour le numéro 172 de la revue, qui sera dirigé par Jennifer Bélanger et Alex Noël.

Envoyez vos soumissions inédites (d’un maximum de 3000 mots en prose ou de 7 pages en vers) à revuemoebius@gmail.com.

 

« Il faut que tu ruines tout » *

 

Nous appelons au saccage.

 

Ça tombe en morceaux, ça s’effrite, et tu ne fais rien.

 

Il nous faut parfois visiter les débris, leur consentir quelques sacrifices,

quelques larmes.

 

Les draps montés en barricade, les tiroirs se vident, la porte claque. Tu entends, au loin, comme une accusation : Il faut que tu ruines tout. Tu demeures dans le noir

 

quand apparaît enfin la beauté des images

qui se brisent.

 

Tu fuis en laissant derrière toi les miettes de pain dans l’assiette et les vestiges au fond de la tasse de thé. Ta mémoire est pleine de bouchées avalées de travers. Tu entends, en toi, comme une promesse : Il faut que tu ruines tout. On t’en veut de lever la voix. De tenir cette note si haut qu’elle pourrait éclater le verre.

 

Écrire depuis ce lieu où l’on étrenne

des choses tellement ravagées qu’elles paraissent neuves.

 

Tu as entrepris d’effeuiller tes identités une à une. Mais les miettes ne mènent à rien.

 

Écrire pour ébranler les colonnes du temple.

Entrevoir nos propres éboulements.

.

Secouer ce que le monde croyait monument, ce que le cœur avait mis en cage. Avancer en faisant durer le vertige des recommencements

 

quand le texte est cet univers délabré, inhabitable

que l’on retape.

 

Ça vole en éclats, ça s’éparpille, tu continues.

 

Lorsque le crayon se pose comme un reproche sur les ruines encore fumantes,

nous laissons la destruction faire ses vocalises à nos oreilles.

 

Nous mettons en chant d’autres mondes.

 

* (La citation-thème est tirée de L’amour, à peu près, de Dionne Brand [traduction de Nicole Côté].)

 

La date de tombée est fixée au lundi 16 août 2021.

Afin de poursuivre son engagement dans les luttes antiracistes, l’équipe de Mœbius souhaite adresser pour cet appel de textes (et tous ses appels de textes) une invitation spécifique (non exclusive) aux personnes non-blanches et autochtones, pour favoriser une représentation plurielle des cultures dans la revue.

Au plaisir de vous lire!

Retour à la liste