Retour à la liste

Coordonnateur·rice aux communications

Coordonnateur·rice aux communications

L'équipe d'articule s'agrandit !

Date de clôture : le 5 juin, 2020, 23H59 (HNE)
Emplacement : Montréal
Début du poste : prévu pour début septembre (la date exacte dépend des mesures de santé publique en raison de la COVID-19).
Horaires de travail : 21 h par semaine
Salaire : 23,991 $ ou 21,97 $ de l’heure
Aperçu : articule est à la recherche d’un·e coordonnateur·rice aux communications pour un poste régulier. Le salaire horaire est de 21,97 $. Les candidat·e·s ont jusqu’au 5 juin 2020 pour postuler.

À propos de nous

articule est un centre d’artistes accessible et professionnel, qui se consacre à la présentation d’un large éventail de pratiques en art actuel. À travers nos différents volets de programmation, nous soutenons la rigueur artistique, l’expérimentation et l’engagement social. En plus de porter une attention particulière aux artistes de la relève, nous respectons ceux et celles qui ont déjà établi des précédents importants et qui continuent à prendre des risques. articule soutient des activités discursives et alternatives faisant la promotion du dialogue et construisant des réseaux avec des artistes, des collectifs et des organismes locaux, nationaux et internationaux. Notre structure ouverte et flexible favorise la participation directe de nos membres tant sur le plan organisationnel que sur celui de la programmation.

RÉSUMÉ DU POSTE

Le.a coordinateur·rice aux communications sera responsable de l'exécution de la stratégie de communication d'articule, de la gestion des interactions avec la presse, de la maintenance et du développement des listes de diffusion et des contacts, ainsi que de la promotion de la programmation, des initiatives et des événements.

Iel élaborera des documents de communication et contribuera au fonctionnement général du centre, à son entretien, à sa programmation et à ses activités.

Nous recherchons un·e candidat·e qui sera engagé·e dans un modèle de travail collaboratif et non hiérarchique, où iel sera capable de prendre des initiatives et des responsabilités pour ses tâches tout en étant un·e membre flexible et communicatif·ve d'une petite équipe. Avec une solide expérience en design et en communication, iel sera intéressé·e par le développement de matériel de communication accessible, inventif et fondé sur des pratiques anti-oppressives.

Ce poste est basé sur une semaine de travail de 21 heures. L'horaire quotidien est susceptible d'être modifié en fonction des activités du centre et peut inclure des soirées et/ou des week-ends.

RESPONSABILITÉS

Sous la direction du conseil d’administration, le·a coordinateur·rice aux communications effectuera les missions suivantes :

Communications

  • Développer et articuler l’identité visuelle du centre

  • Préparer et exécuter le plan annuel des communications du centre

  • Informer les membres et le public des activités du centre (maintien du site web et de nos plateformes de réseaux sociaux, envoi de l’infolettre, communication en personne, via téléphone, email, etc.)

  • Préparer les images promotionnelles (illustrations digitales, images, matériel imprimé, vidéos/gif, etc.)

  • Préparer le calendrier saisonnier en collaboration avec le designer du centre

  • Préparer et exécuter les communications du centre pour ses activités de levées de fonds (inclus les événements du comité de levée de fonds et les campagnes de financement)

  • Coordonner le comité des communications et contribuer au développement et à la mise en œuvre des pratiques de gestion d’informations et d’archives d'articule (développement du site web, documentation, outils d’archivage et résidences instagram)

  • Documenter les activités du centre (photo, vidéo, audio), avec le consentement du public, des artistes, des membres, du personnel, etc. en question

  • Coordonner l'archivage imprimé et numérique permanent du centre (y compris la couverture médiatique, les communiqués de presse, la documentation visuelle, etc.)

  • Préparer les communiqués de presse et solliciter les contacts avec les médias; agir comme relationniste de presse

  • Maintenir et mettre à jour les listes de diffusion et des contacts

  • Organiser les documents entrants (invitations, magazines, etc.)

  • Rédiger les communications du centre (français et anglais) et les traduire de l'anglais vers le français

  • Coordonner et mettre à jour la boîte à outils de communication


Généralités

  • Contribuer à la rédaction et à l'édition des demandes de subvention

  • Assister et aider aux assemblées générales, aux réunions du conseil d'administration, à la programmation et aux activités

  • Superviser ou co-superviser les stagiaires, selon les besoins

  • Partager les tâches de routine et contribuer au fonctionnement général du centre

QUALIFICATIONS

  • Un minimum de 3 ans d'expérience en design et en communication

  • Preuve d'un engagement en faveur de la collaboration, de l'accessibilité et d'un mandat anti-oppressif

  • Expérience dans la coordination de projets et d'événements

  • Expérience des logiciels de traitements de l’image (Indesign, Photoshop), de la conception d'affiches, de la gestion de sites web (Squarespace et/ou Wordpress) et d'autres plateformes (Mailchimp)

  • Connaissance des structures et des réseaux de centres d'artistes, intérêt interdisciplinaire pour l'art contemporain

  • Solides compétences en communication interpersonnelle et communication écrite

  • Bilingue anglais-français, excellentes compétences rédactionnelles, maîtrise complète du français parlé et écrit

  • Des capacités de révision et de correction méticuleuses

  • Excellentes capacités d'organisation

ATOUTS

  • Expérience en relations publiques (RP)

  • Expérience en matière d'archivage et de classification de documents numériques et physiques

  • Expérience de travail avec des bénévoles

SOUMETTRE VOTRE CANDIDATURE

Les demandes doivent comprendre :

  • lettre d'intention

  • curriculum vitæ

  • noms et coordonnées de deux références


articule dispose d'une Base d'Unité, une liste de valeurs exprimant les engagements anti-oppressifs du centre. Nous encourageons fortement tous·tes les candidat·e·s à se familiariser avec cette base avant de poser leur candidature.

Nous nous engageons à assurer l'égalité des chances et la diversité dans notre milieu de travail et nous encourageons les candidats d'origines diverses à poser leur candidature. Veuillez soumettre vos candidatures au comité des ressources humaines par courrier électronique : rh-hr@articule.org

Date limite de dépôt des candidatures : le 5 juin 2020, 23H59 (HNE) 

— 

Veuillez noter que notre site web pourrait être inaccessible du 7 au 11 mai.

Nous remercions tous·tes les candidat·e·s pour leur intérêt, mais seules les personnes sélectionnées pour un entretien seront contactées. 

La Base d'unité : stratégies pour un centre anti-oppressif

En réponse à l’affirmation d’articule comme un espace inclusif, et dans l’espoir de fournir une ressource pour des espaces plus équitables à travers nos communautés d’art locales et internationales, nous avons préparé la base d’unité. La construction de ce projet est toujours en cours comme nous développons un cadre de travail et rassemblons une collection d’outils pour confronter les disparités dans nos propres espaces artistiques, ainsi qu’au-delà de ceux-ci.

articule reconnait que l’oppression systémique existe et opère à travers les communautés artistiques pour priver de pouvoir des individus en raison de leur race, leur nationalité, leur genre, leur sexualité, leur statut économique, leur religion, leur validité, et plus encore. Les formes que cette marginalisation intersectionnelle prend inclus : l’accès inégal aux opportunités, les micro-agressions, l’insensibilité culturelle, l’appropriation culturelle, le harcèlement psychologique ou physique, le sexisme, le racisme, l’homophobie, la transmisogynie, le capacitisme, et le langage péjoratif.

articule s’engage à prioriser les connaissances et la sécurité des individus ayant des expériences intimes et vécues d’une oppression particulière afin de collaborer ensemble pour trouver des façons d’aborder ses effets.

articule reconnaît son emplacement comme étant sur un territoire autochtone non-cédé. Nous nous engageons à décoloniser notre espace à travers nos pratiques, langages, et politiques.

articule valorise la solidarité, la patience et la compassion dans le processus de travail vers une équité tant dans nos rencontres personnelles que dans nos décisions structurelles. Ceci inclut la responsabilité individuelle et collective, ainsi que de prioriser l’accessibilité et la sécurité des QTBIPOC.

articule reconnaît qu’une bonne intention n’est pas suffisante. Afin de corriger les inégalités, une pratique anti-oppressive exige que les individus cultivent une conscience continue des systèmes qui privent certain.es et privilégient les autres.

articule s’engage à s’investir dans le processus d’adaptation auto-critique, de maintien des efforts collaboratifs avec les autres travailleur·euse·s culturel·le·s et de développement des publics en cours afin d’inclure les personnes marginalisées par la communauté artistique dans laquelle nous opérons.

La base d’unité est une collaboration continue mise à la disposition des participant.es d’articule, y compris ses membres, son conseil d’administration, et son personnel. Afin d’assurer la transparence, la base d’unité et les autres outils éducatifs doivent rester visibles et accessibles à tout.es ceux.lles qui s’engagent avec articule (y compris ses locataires, ses participant.es aux projets spéciaux et ses collaborateurs.trices contractuel.les). Plusieurs des points d’unité et des principes fondamentaux sont enrichis par les commentaires offerts par nos membres. Des efforts proactifs et continus, tels que des discussions, des commentaires et des sondages ouverts, devraient régulièrement prendre place au centre pour assurer un développement constant des valeurs et des approches préventives.

Retour à la liste